En cette période de grand froid, les abris de nuit destinés aux SDF doivent faire face à une augmentation conséquente. "L'an passé 73 places étaient occupées par des personnes rencontrant des besoins primaires. C'est une véritable augmentation par rapport à l'année dernière où 56 places étaient prises", explique Olivier Muny, responsable de l'abri de nuit de la Cité des Hurlus. Seulement ce chiffre ne fait qu'augmenter.

"Pour cause, de nombreuses personnes provenant des communes voisines viennent au sein de notre abri de nuit. Beaucoup veulent fuir Tournai où la drogue est fortement présente afin de s'isoler chez nous , précise le responsable de l'abri Au Souffle Nouveau. De plus certaines personnes ont encore du mal à se rendre dans les abris de nuit par peur de vol notamment et les dérives que cela peut entraîner.

Depuis quelques semaines, la Ville de Mouscron a créé un abri de jour plus grand pour accueillir les personnes dans le besoin. Ce dernier a effectivement pris ses quartiers dans un ancien local du bâtiment de la CSC, à la rue Saint-Pierre. Il est ouvert de 9 h à 11 h 30 et de 14 h à 18 h. En plus de la chaleur et des besoins de première nécessité, différentes activités sont proposées aux personnes accueillies dans ce lieu. A ce jour, l'abri accueille une dizaine de personnes par jour venant de tous les horizons et de tous les milieux.

Parmi les personnes qui fréquentent l’abri de jour, certaines se rendent également à l’abri de nuit. Les sept places destinées aux hommes et les deux aux femmes affichent certains soirs complet. Dernièrement, en raison du froid et du mauvais temps, les demandes ont largement explosé. Ainsi, des places ont mises à la disposition des SDF dans l'établissement d'à côté..