Tournai-Ath-Mouscron

La problématique des poids lourds sur la RN527 a fait beaucoup parler d’elle ces derniers mois. 

Actuellement, de nombreux riverains continuent de subir des nuisances causées par la vitesse et le tonnage important des camions circulant sur cette voirie régionale entre Ath et Beloeil.

Pour rappel, le ministre wallon en charge des Travaux et de la Mobilité avait rejeté, voici quelques mois, la proposition des deux communes précitées d’interdire la circulation des poids lourds de plus de 15 tonnes sur cette chaussée. En lieu et place, Carlo Di Antonio annonçait l’installation d’un radar ponctuel et d’un radar-tronçon sur Ellignies Sainte-Anne et Quevaucamps. Le ministre affirmait également être attentif à ce que la réfection de la portion partiellement dégradée de la N527 au nord d’Ellignies Sainte-Anne soit répertoriée comme un besoin dans le cadre de la confection du prochain plan pluriannuel d’investissement.

Fraîchement installé à Namur, le député athois Stéphane Delfosse vient d’interpeller le ministre compétent afin de connaître l’état d’avancement du dossier et des mesures annoncées. "Les préparatifs pour la mise en place des radars sont en cours. Une visite de terrain doit encore être effectuée prochainement pour le radar ponctuel. Les deux systèmes devraient être installés dans les prochaines semaines pour être opérationnels dès que le raccordement électrique aura été effectué par le gestionnaire du réseau de distribution, GRD", indique Carlo Di Antonio.

Concernant les travaux de réfection du tronçon endommagé de la N527, le ministre confirme qu’il s’agit bel et bien d’une priorité dans le cadre de la confection du plan infrastructures 2019-2024.

Le parlementaire de la cité des Géants a encore voulu savoir si ces mesures seront suffisantes pour solutionner la problématique des nuisances que subissent, jour et nuit, les riverains de la chaussée de Valenciennes. Là encore, le ministre s’est montré résolument optimiste. "Ces dispositifs seront de nature à réduire le bruit ainsi que les vibrations ressenties par les riverains."