Comme c'est le cas depuis maintenant plusieurs années, les communes d'Antoing, de Bernissart, de Comines-Warneton, de Lessines et de Péruwelz avaient introduit un recours auprès de la ministre de l'Intérieur, Annelies Verlinden, contre la dotation communale pour la zone de secours de Wallonie picarde.

Faute d'accord entre les dix-neuf bourgmestres des communes qui composent la Zswapi, c'est le gouverneur de la province de Hainaut qui a été chargé d'en fixer le calcul. Ce qui a été fait dans un arrêté du 18 février dernier. Ces cinq communes se sentant lésées par les critères sélectionnés par le Gouverneur, elles ont chacune décidé d'introduire un nouveau recours.

Ce mardi 30 mars, la ministre de l'Intérieur a rendu sa décision et a décidé de rejeter les différents recours