La pandémie qui touche toute la planète ne doit pas nous faire oublier aussi qu’une partie de notre population vit toujours dans des situations précaires. Et l’hiver qui s’annonce risque d’amplifier la misère qui est à notre porte.

Cette année, plus encore que les autres, le secteur de l’aide et de l’accompagnement aux personnes en situation de précarité voit les difficultés de sa mission s’amplifier. "La mission demandée aux partenaires d’organiser un dispositif d’accueil 24h/24, 7j/7 durant 5 mois est une mission colossale, encore plus pour le plan Grand Froid 2020-2021. La période mouvementée actuelle nous invite à faire preuve de beaucoup de flexibilité et à inventer de nouveaux modes d’agir", avance Bruno Dutilleux, le coordinateur général du Relais social urbain de Tournai.

"D’ici quelques semaines, certains services modifieront peut-être une nouvelle fois leur mode de fonctionnement afin de toujours garantir la continuité de leur service aux plus démunis. Par ailleurs, de nouveaux services provisoires sont appelés également à se mettre en place afin de ne laisser aucune personne sans possibilité de mise à l’abri, quelle que soit sa situation ou son état."

Un rapide tour des principales artères de Tournai nous permet de voir la partie visible de l’iceberg, car il est rare de pouvoir faire quelques centaines de mètres sans croiser un SDF. Certains campent à la sortie des commerces, d’autres vivent très discrètement leur misère dans des coins reculés.

"En ce qui concerne la situation de Tournai, nous nous réjouissons de pouvoir compter sur des opérateurs impliqués, des équipes souhaitant par-dessus tout continuer à être au plus près des démunis et ce même s’ils ont dû modifier leurs modes de fonctionnement. À ce jour, nous sommes en mesure de vous confirmer qu’une offre hivernale spécifique est proposée jusqu’au 31 mars 2021."

L’accueil de jour Braséro ouvrira ses portes du lundi au dimanche de 14 h à 18 h ainsi que les jeudis et vendredis de 10 h à 12 h 30.

Afin de respecter les normes de sécurité, la capacité est limitée à 12 personnes en même temps en semaine et à 15 personnes les week-ends. Le système d’inscription et de places vacantes tous les jours est géré entre les bénéficiaires et l’équipe.

Les travailleurs de rue (éducateurs de rue, infirmiers de rue, travailleurs de Braséro et de Citadelle) renforceront leurs maraudes et distribueront du matériel pour lutter contre le froid (gants, bonnets, écharpes, chaufferettes de poche).

La Croix-Rouge proposera des soupes/lunch pack/boissons chaudes au quai Saint Brice, tous les jours, à partir de 19 h 15 et jusqu’à 20 h 30. Des repas à emporter seront aussi proposés les samedis et dimanches.

Vigilance

Le collectif des Amis démunis proposera également, sur la place Victor Carbonnelle de 18 h à 20 h, les lundis et les mercredis, des boissons et des informations pratiques. Et l’abri de nuit maintient son offre classique.

Mais le public a aussi son rôle à jouer. Si vous jugez qu’une personne a besoin d’aide, n’hésitez pas à contacter le le Relais social urbain de Tournai. "Il assure un rôle de pilote. Il veille à la bonne communication, entre partenaires du réseau, dans la prise en charge des personnes en difficulté sociale et/ou sans abri. Toute interpellation concernant une situation de personne en difficulté peut donc lui être relayée via le 069/77.78.42 ou le site www.relaissocialtournai.be."