Tournai-Ath-Mouscron

Le Conseil d'Etat vient d'annuler, dans une décision prise ce 25 janvier, l'arrêté du ministre wallon de l'Environnement et de l'Aménagement du territoire pris le 8 septembre 2014 octroyant à la société PELZ (parc éolien de Leuze-Europe) un permis unique visant à construire et à exploiter dix éoliennes et une cabine de tête. 

Le parc, aujourd'hui érigé, est situé à Leuze et à Chapelle-Oie. Il est la propriété d'Engie, d'Elsa (filiale de l'intercommunale Ideta) et de la coopérative CLEF. 

Le recours avait été introduit par l'ASBL Eoliennes à tout prix.