Ce Leuzois de 29 ans, qui travaille dans le domaine du web, est un bourlingueur. Il a même créé son blog. Mais ce touriste du bonheur, comme il se définit, ne voyage pas comme tout le monde. Il aime découvrir d’autres contrées en compagnie de gens qu’il ne connaît pas !

“Sans compter les voyages scolaires ou en famille, j’ai vraiment commencé à voyager en 2017, seul ou accompagné, explique-t-il. Enfin, j’avais envie de découvrir l’Islande mais si possible avec quelqu’un. Bref, covoyager. En allant sur le Net, je suis tombé sur un site avec des annonces et je suis parti avec une covoyageuse. Plus tard, je suis reparti en Islande avec une autre covoyageuse que je ne connaissais pas et avant le départ, je m’étais rendu chez ses parents. Ils voulaient voir à quoi je ressemblais. Partir avec un inconnu peut paraître étrange, je comprends.”

Thibaut est encore reparti avec un groupe de quatre personnes au pays des geysers. “Je me verrais bien vivre un jour en Islande.”

Il a aussi fait la Norvège, la Finlande, le Sri Lanka, la Chine et Hong-Kong. “J’étais au Sri Lanka lors des attentats du 21 avril 2019.”

Sur un an, Thibaut voyage habituellement trois à quatre fois, avec toujours l’envie de découvrir.

“Je ne loge que très rarement plus de deux jours au même endroit. Je pars sac au dos. C’est moins contraignant qu’une valise. C’est un état d’esprit. Ainsi, on va un peu où on veut. C’est à la fois épuisant et très cool. Au niveau des frais, il faut essayer de trouver des bons plans pour réduire les coûts et avec l’expérience et la connaissance des pays, on y arrive.”

Thibaut aime quand même partir avec un minimum de préparation dans les réservations, même si celles-ci ne se font parfois que deux ou trois jours à l’avance et sur place.

Covid oblige, il a dû revoir ses plans pour cette année. Il devait partir en mai, là encore avec des covoyageurs, en Guadeloupe. “Nous espérons pouvoir reporter ce voyage. Je vais aussi réorganiser un Nouvel An en Islande avec quatre nouveaux covoyageurs.”

En attendant, Thibaut Ponchaut a trouvé la parade. Il profite de son temps libre d’une autre manière. “Je fais des treks en Côte d’Opale. Ce n’est pas trop loin. J’embarque ma tente et mon sac à dos. J’irai aussi dans des campings ou dans des endroits permettant le camping sauvage. Pour les prochaines destinations, je privilégie des lieux proches en Europe. Je pars cette semaine en Allemagne avec une nouvelle personne croisée récemment. À la base, on ne se connaît pas.”??🀼/i>

Lors de ses escapades, Thibaut prend parfois des gens en stop. Pas trop risqué ? “Quand vous croisez quelqu’un sur une route d’Islande avec un sac à dos, vous vous dites que la personne est là aussi pour découvrir. Il y a peu de problèmes.”

Thibaut n’hésite pas non plus à offrir ses compétences en matière de montage de vidéos afin de mettre en avant votre activité professionnelle par exemple.

Vous pouvez le retrouver sur Facebook, Youtube et Instagram (Voyages Happiness) et sur son blog (voyages-happiness.com).

G.Dx