Tournai-Ath-Mouscron La commune va étudier la possibilité d’une action juridique.

Le premier échevin Christian Brotcorne (Idées), en charge de l’aménagement du territoire, a fait le point sur l’extension du parc éolien à Tourpes-Thumaide. Les riverains se battent pour stopper cette multiplication des éoliennes dans une zone qui en compte déjà beaucoup. C’est la SA e-NosVents (EDF Luminus et Ideta) qui avait introduit la demande. "Nous avons mené ce combat avec les Tourpiers. Cette extension à quatre mâts avait dans un premier temps été refusée par le ministre", a souligné l’échevin.

Mais le promoteur, EDF Luminus, dont Ideta s’est désolidarisée eu égard aux réactions émises par les communes concernées et les riverains, est allé en recours devant le Conseil d’État et a obtenu l’annulation du refu s . Après un complément d’enquête, le ministre a retiré une éolienne, mais le permis a été accordé. Il en reste trois, à proximité de la ligne TGV.

la commune n’a peut-être pas dit son dernier mot. Elle vise ainsi une des éoliennes qui serait trop proche de cette ligne TGV. "Et comme la SNCB n’avait pas remis d’avis, nous allons voir un avocat pour étudier la possibilité d’un recours, a expliqué Christian Brotcorne. Il y a déjà 16 éoliennes sur notre territoire et les riverains sont sujets aux nuisances, comme le bruit ou les effets stroboscopiques."

Le bourgmestre, Lucien Rawart (MR), a précisé qu’un courrier a été envoyé à la SNCB pour voir comment elle entend se positionner sur le dossier. "Il faut savoir que si ce fameux mât en question se couche, il va arriver sur la ligne TGV."