La nuit dernière, deux chameaux et un dromadaire ont été aperçus par des riverains de la chaussée de Lille à Marquain en train de déambuler sur la voirie. La police a été prévenue et les forces de l’ordre ont pris contact avec David Lefebvre, agriculteur, qui habite à deux pas, pour lui demander s’il ne pouvait pas prêter une prairie afin que les animaux y soient en sécurité.

"J’ai été réveillé en pleine nuit et au départ, j’ai cru à une blague, d’autant plus qu’il s’agissait de deux chameaux et d'un dromadaire, indique David. J’ai ensuite remarqué que les policiers avaient l’air sérieux. J’ai enfilé mes vêtements et je me suis rendu avec eux sur place. Un des animaux avait un licol et nous avons pu le saisir. Les deux autres ont suivi. C’était un vrai numéro de cirque, en quelque sorte."

Les trois invités ont donc été installés dans la prairie de David, rue des Couvreurs à Marquain, attirant ainsi de nombreux badauds venus prendre des photos. Insolite, vraiment ! La provenance des animaux restait inconnue.

"Les policiers ne savaient pas à qui ils appartenaient. Visiblement, ils venaient de Tournai et se dirigeaient vers la France, précise David. Pour l’instant, les cirques sont à l’arrêt et personnellement, je n’ai pas eu connaissance de la présence de tels animaux dans le coin ici à Marquain ou même à Tournai. Encore une fois, j’ai cru à un canular. Mais ils sont bien là."

Zavatta s'est manifesté

David se souviendra longtemps de ce lundi de Pâques pas comme les autres. Dans l'après-midi, il a reçu des nouvelles. "Zavatta s'est manifesté pour récupérer les animaux ce mardi matin. Ils étaient dans une prairie à Tournai et s'étaient enfuis durant la nuit."

© DR