Trois ans après leur confrontation à la Coupe du Monde, la France et la Belgique se retrouvent pour un duel de haute voltige ce jeudi soir dans le cadre de la demi-finale de la Ligue des nations. Mauvais souvenirs pour certains, de très bons pour d'autres, le Mondial de 2018 a laissé des traces et un sentiment d'amertume auprès des supporters belges.

Face à cette rivalité tout de même amicale entre les deux pays, les supporters des Diables Rouges espèrent ainsi avoir leur revanche. De nombreux citoyens seront donc face à leur écran pour encourager l'équipe belge. La Zone de Police du Tournaisis s'apprête d'ailleurs à surveiller l'événement de près.

"Des équipes de pointes seront prévues dans le centre de la Cité des Cinq Clochers à l'occasion de ce match qui affronte la France et la Belgique. Il faut toutefois préciser que peu d'endroits retransmettent le match. A ce jour, seulement deux établissements privés diffusent ce duel entre nos deux pays", précise le commissaire divisionnaire Danis.

Attention portée sur les éventuels cortèges

Même si cette rivalité entre les supporters Belges et Français pourrait engendrer des conflits et des querelles, le commissaire de la Zone de Police du Tournaisis reste serein. "Il n'y a pas de raison qu'il y ait davantage de conflits au vu du peu de rassemblements annoncé dans notre zone. Nous n'assistons pas à un match aussi important qu'auparavant où pour l'occasion, de nombreux écrans géants avaient été installés. La seule chose sur laquelle nous devrons être vigilants, cela sera face à un éventuel cortège de supporters occupés à klaxonner et à mettre de l'ambiance dans leur véhicule si les Diables Rouges gagnent la rencontre de ce soir", conclut le commissaire divisionnaire Danis. 

Comme à l'accoutumée, des contrôles routiers seront également mis en place par la Zone de Police du Tournaisis pour éviter l'alcool au volant. Même en cas de victoire de notre équipe belge, la sécurité reste bien entendu de vigueur.