Un citoyen avait décidé de vivre dans une yourte sur un terrain lui appartenant à Maubray, dans l’entité d’Antoing, près de Tournai.

Mais le collège communal en a décidé autrement et il vient de refuser la demande de permis d’urbanisme après des mois de discussions. Sylvain Hennin ne peut dès lors plus habiter dans sa yourte. 

Le collège invoque plusieurs raisons, dont l’enclavement de la parcelle, l’absence d’intégration de la yourte « dans le cadre rural dans lequel elle est située », la présence de la yourte dans une zone d’aléa d’inondation par débordement de cours d’eau ou de ruissellement…

Dans son avis, le collège relève également que le bien ne se situe pas à front d'une voirie suffisamment équipée en eau, en électricité, pourvue d'un revêtement solide et d'une largeur suffisante car la yourte est implantée à environ 30 m de la voirie, à l'arrière d'une habitation existante, et il n'existe pas de raccordement à l'eau ni à l'électricité, ni à l'égout public. "Il est également bon de préciser que même la construction d'une maison traditionnelle serait refusée à cet endroit et ce pour les mêmes motifs : pas d'égout, manque de précision pour les raccordements en eau, électricité, exiguïté de la parcelle..."

Sylvain Hennin dispose de 30 jours pour aller en recours contre la décision du collège communal.