Tournai-Ath-Mouscron

Le parquet ne confirme pas les déclarations de la famille de la victime.

Dernièrement, nous faisions écho des déclarations tenues par la famille de Rodrick Maurel, dont le corps a été retrouvé sans vie près de la Carrosserie de l’Escaut la semaine dernière, dans les colonnes des journaux du groupe Sudpresse. La famille s’épanchait alors sur le rapport du légiste suite à l’autopsie pour affirmer que le jeune homme âgé de 20 ans serait décédé d’une hypothermie. Le parquet de Tournai a nuancé ces propos ce lundi après-midi.

"Il est certain que la famille n’a pas eu accès au rapport de l’autopsie", soulignait Frédéric Bariseau, premier substitut du procureur du Roi de la division de Tournai. Aucune fuite n’était d’ailleurs possible selon le parquet. En attendant, l’enquête suit toujours son cours.