La RN548 à Mourcourt est une route très accidentée et a déjà fait de nombreuses victimes. Depuis ces dernières années, les riverains se battent donc pour sécuriser cette voie en interrogeant le monde politique. Mathilde Vandorpe, députée wallonne, a ainsi interpellé le Gouvernement wallon à huit reprises concernant la sécurisation de la Route Provinciale à Mourcourt. Déjà en 2019, cette dernière avait interrogé Valérie De Bue, Ministre de la Sécurité Routière, sur la vitesse excessive de certains conducteurs. Malgré un travail de signalisation et de sécurisation des virages, pour Mathilde Vandorpe, il serait également adéquat d'installer un radar pour rappeler aux automobilistes, que sur cette route accidentée la vitesse est limitée. Suite à une nouvelle interpellation, la Ministre avait annoncé en mars dernier, qu'un déploiement de 20 radars allait être effectué en Province de Hainaut au cours de l'année 2021. Ce groupe de radars n'était à l'époque, pas encore déterminé, mais le site sur la N48 à Mourcourt figurait parmi les candidats.

Comme dans plusieurs secteurs, la crise sanitaire a eu un impact négatif sur notre société. Mais à l'approche de la fin de l'année, Mathilde Vandorpe souhaite savoir où en est le projet de l'installation de ce fameux radar à hauteur de Mourcourt. "La vie a repris son cours. J'aimerais donc avoir un délai précis quant à l'installation de ce radar fixe à hauteur de l'arrêt de bus Mourcourt cabine", a déclaré la députée wallonne.

"Conformément à la réglementation, l'accord de l'ensemble des partenaires est juridiquement indispensable avant d'entamer l'installation d'un radar répressif. Vu le récent accord du procureur du Roi, la planification des installations va pouvoir commencer. Malheureusement, les délais d'installation sont, toujours aujourd’hui, fortement perturbés à la suite de la crise sanitaire du Covid-19. La crise sanitaire allonge et rend plus aléatoires les délais de livraison de certains équipements. De ce fait, je ne peux annoncer un échéancier précis pour l'installation des différents radars. Cependant, la priorité a été donnée à l'installation du radar sur la N48 à Mourcourt. L'installation de ce radar devrait se concrétiser avant l'hiver", a répondu la Ministre Valérie De Bue.

L'objectif est bien entendu de réduire le nombre de victimes de la route et d'arriver à moins de 100 tués en 2030 en Wallonie et atteindre une vision zéro en 2050.