Une des pistes est de reclasser une partie du personnel dans une autre maison de repos.

Le SETCa a rencontré ce vendredi Nicole Coryn, HRM, et Vincent Presti, directeur opérationnel Senior Living Group, à propos du Domaine des Amaryllis. “Les dirigeants ont confirmé le licenciement de 14 travailleurs en place”, indique le SETCa, qui explique avoir plaidé en faveur “de solutions dignes de ce nom pour des travailleurs qui pour certains ont une ancienneté de plus de 15 ans et dont le seul souci est le bien-être et la prise en charge des locataires du Domaine des Amaryllis. Une des pistes est de pouvoir reclasser le personnel, notamment dans une maison de repos de Mouscron, La Seigneurie du Val, mais qui ne pourra évidemment pas absorber la totalité des travailleurs. Le SETCa continuera de négocier avec la direction afin de trouver des solutions. Une réunion est prévue ce 8 mars.