L'illumination du CAM de Mouscron pour soutenir la campagne Septembre en Or fait débat

Face à la flambée du prix de l'énergie, l'initiative pose question auprès de la population.

M.P.
L'illumination du CAM de Mouscron pour soutenir la campagne Septembre en Or fait débat
©D.R.

Dans notre précédente édition, nous avons signalé que le Centre administratif de Mouscron se paraît d'or durant tout le mois de septembre afin de sensibiliser au cancer pédiatrique. L’initiative destinée à informer le public sur ce sujet a été prise par la Société canadienne du cancer. Depuis, beaucoup de pays se sont joints à la sensibilisation.

Seulement, à l'heure où le prix de l'énergie flambe, la question d'éclairer le Centre administratif pose question auprès de nombreux citoyens. Sur les réseaux sociaux, les langues se délient.

"Je crois que le soutien aux enfants cancéreux peut se faire d'une autre manière. Nous devons faire des économies d'énergie mais la commune n'en fait pas", indique une riveraine. "De qui se moque-t-on, si la Commune veut faire un geste pour les enfants malades, qu'elle éteigne les éclairages inutiles comme celui du CAM, par exemple, et qu'elle verse les montants épargnés à la recherche. Tant qu'on y est, comme bien des communes en Belgique et en Europe, pourquoi ne pas couper l'éclairage public durant certaines heures de la nuit dans les endroits où c'est possible", relève un autre commentaire. "La cause du cancer me touche particulièrement, mais je voudrais attirer l'attention sur le gaspillage d'électricité dans cette période difficile pour chacun. Nos politiques ne devraient-ils pas nous montrer l'exemple ?"

Tant de commentaires allant dans le même sens qui ont poussé la Ville de Mouscron à réagir. "Vous avez été nombreuses et nombreux à réagir au lancement de la campagne Septembre en Or qui vise à lutter contre le cancer des enfants. A l'heure où l'économie d'énergie occupe l'actualité, la Ville de Mouscron comprend parfaitement vos interrogations sur l'éclairage du Centre administratif".

La Cité des Hurlus tient à préciser que ces lumières s'allument automatiquement, chaque jour, une fois la nuit tombée. "Les lumières n'ont donc pas été allumées expressément pour l'action Septembre en Or. Cet éclairage de type LED, actif un étage sur deux, se montre aussi très faiblement énergivore, sans oublier qu'il a également été étudié pour faire office d'éclairage public dans la rue de Courtrai. L'éteindre totalement plongerait la voirie et le parking dans l'obscurité et augmenterait le sentiment d'insécurité".

La problématique de la crise énergétique en cours et annoncée préoccupe évidemment le Collège communal qui reste attentif et mène une vive réflexion sur le sujet.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be