La façade du MUSEF de Mouscron se dégrade-t-elle déjà ?

La façade du MUSEF se dégrade. L’échevin rassure : “Elle sera rafraîchie au printemps. “La cause reste encore à déterminer.

Caroline Poulain
 Certaines briques de la façade du MUSEF commencent (déjà) à noircir.
Certaines briques de la façade du MUSEF commencent (déjà) à noircir. ©EdA - 60383338320 

Inauguré il y a trois ans, le Musée du Folklore et de la vie frontalière de Mouscron est un bijou architectural qui a notamment été récompensé au niveau de la Wallonie.

Outre ses lignes épurées, le bâtiment a la particularité d’être composé de matériaux contemporains et briques venant d’anciennes bâtisses mouscronnoises. C’est malheureusement cette spécificité qui donne aujourd’hui un aspect peu séduisant : la façade noircit !

Elle vit au gré des saisons, explique l’échevin, Laurent Harduin, qui compte la gestion des musées parmi ses compétences. Les briques, n’étant identiques, subissent différemment l’humidité. Elles sont parfois un peu plus vertes en hiver et redeviennent plus blanches au printemps. “

Un diagnostic pour traiter efficacement

Néanmoins, les causes concrètes de la dégradation de la façade du MUSEF n’ont pas encore été déterminées avec certitudes. “Un diagnostic reste à établir pour savoir comment résoudre le problème, si nous devons repeindre ou traiter les briques, ajoute Laurent Harduin qui ne compte pas laisser ce bâtiment qui fait la fierté des Hurlus dans cet état. La façade sera rafraîchie au printemps prochain”, promet-il.

Récompensé à quatre reprises

Si l’on s’attriste de l’état de la façade du MUSEF, c’est notamment parce que ce dernier a de quoi rendre fiers les Mouscronnois. Le bâtiment, inauguré en 2019, a déjà reçu trois prix et une nomination.

Il a été nominé au “Mies van der Rohe Award” qui récompense l’architecture contemporaine au niveau de l’Union européenne. Le MUSEF a ensuite reçu le prix triennal Ianchelevici qui concerne des œuvres réalisées dans un processus d’intégration urbanistique.

Deux mois après son inauguration, le musée était récompensé à nouveau lors de la 5e édition du Grand Prix d’Architecture de Wallonie. Il a été lauréat du “Prix de la Reconstruction sur la ville”.

Enfin, en 2020, la bâtisse mouscronnoise reçoit son quatrième prix, celui de la Maîtrise d’Ouvrage Publique décerné par la Cellule architecture de la Fédération Wallonie-Bruxelles. “Le projet architectural, le traitement des différents espaces publics, la démarche artistique et le processus de maîtrise d’ouvrage constituent des éléments indéniablement exemplaires. Un cas d’étude dont tous gagneraient à suivre la démarche”, avait commenté le jury.

Les derniers annonces avec LOGIC-IMMO.be