Mouscron - Comines La vente d’une parcelle communale à un particulier n‘est pas sans conséquences.

C’est une parcelle de jardin située le long de la ferme sise à l’intersection entre la rue de Belva et la rue de la Motterie qui pose question. Les conseillers de l’opposition Ecolo et Pour Vous ! ont fait part de leur réticence par rapport à la vente de ce terrain de 63 centiares appartenant à la commune pour un montant de 945 €.

"Nous ne comprenons pas très bien l’utilité de vendre ce terrain", a signalé Patrick Van Honacker (Pour Vous !). Sur celui-ci se trouve tout d’abord une cabine de bus Tec. "Que va-t-elle devenir ?", s’est inquiétée Pauline Trooster (Ecolo ).

"Un représentant des Tec est venu se rendre compte sur place et a proposé de déplacer l’abribus devant la prairie", a éclairci le bourgmestre, Daniel Senesael (PS-LB). Mais cette solution n’a pas convaincu, Patrick Van Honacker relevant que la clôture empêcherait d’installer la cabine à cet endroit.

Une seconde question se pose quant au poteau électrique installé sur ladite parcelle. Selon le conseiller Pour Vous ! , si le terrain se trouvait vendu à un particulier, le poteau resterait propriété de la commune.

"Je vois mal Ores bouger ce poteau et les frais seraient d’ailleurs à charge de la commune", a-t-il continué. "De plus, certains automobilistes empruntent le bord du terrain lorsqu’ils tournent à droite en venant de la rue de la Motterie. Si le nouveau propriétaire y installe des piquets, cela pourrait nuire à la visibilité. Il serait préférable de rester maître de cette parcelle."

Confronté à l’ensemble des arguments présentés, le bourgmestre a accepté que ce point soit reporté à la prochaine séance du conseil communal. Ce délai permettra de faire la balance de l’ensemble des éléments du dossier.