"C’est avec beaucoup d’émotions, de bonheur et d’amour que je vous annonce le retour de mes enfants à la maison", annonce ce mercredi Fanny Talleuw. Après des mois d’angoisse, de questionnements, d’attente interminable: ce moment tant attendu est enfin arrivé, ce moment des retrouvailles, mon plus beau cadeau de Noël."

Voilà des mots qui font vraiment plaisir à lire et à entendre, sachant que cette maman était privée de ses six enfants, retenus au Portugal par son ex-compagnon, qui craignait que les enfants soient contaminés par une protéine dangereuse liée à la vaccination contre le covid-19. Le 25 juin, les enfants âgés alors de 9 à 17 ans sont partis au Portugal conformément à la décision judiciaire quant à la garde et, depuis le 22 août, elle était sans nouvelles.

Et de remercier tous ceux et celles qui l’ont aidée lors de ces mois de séparation qui ont été très douloureux. "J’ai une pensée toute particulière pour un inspecteur de la police fédérale qui s’est donné corps et âme pour localiser les enfants et qui y est parvenu avec force et détermination au final, dans un temps record".

Selon nos informations, les enfants ont été retrouvés dans la ville française de Lourdes; ils avaient donc déjà quitté le Portugal. Par contre, l’aîné, qui a eu 18 ans en septembre, n’était pas avec son frère et ses sœurs car il a choisi de rester au Portugal.

Voilà en tout cas un magnifique cadeau de Noël avant l’heure pour cette famille warnetonnoise!