Peu après 23h, samedi soir, alors que le centre de Comines s’animait juste àprès la brillante victoire des Diables Rouges contre la Russie, un homme a créé un début de panique en rue en pointant en direction de passants un objet ressemblant à une arme à feu.

Très rapidement prévenue, la zone de la police locale s’est aussitôt rendue sur place. A l’arrivée des forces de l’ordre, l’homme armé et recherché s’était refugié chez lui. Les policiers ont dû forcer la porte d’entrée de son domicile. Une fois à l’intérieur, ces derniers ont réussi à maîtriser l’occupant sans la moindre effusion de sang. L’intéressé avait caché au fond du jardin de son habitation l’objet avec lequel il avait menacé un peu plus tôt des personnes sur la voie publique. Inutile de préciser que celle-ci ont dû avoir la peur de leur vie. 

Découvert par un maître-chien, il s’est avéré qu’il s’agissait d’un pistolet à air comprimé de type airsoft (bille) considéré comme une arme factice. Tout en saluant l’excellent travail des services de police, le porte-parole du parquet de Tournai a indiqué, ce dimanche après-midi, que l’auteur des faits, âgé de 46 ans, avait été privé de liberté mais que l’affaire ne serait pas mise à l’instruction. On ignore ses motivations.