Dès ce lundi 6 janvier, la Région wallonne donne les premiers coups de pioche des travaux de rectification de Lys, entre les écluses et la station d’épuration de Comines.

Dans le cadre du projet européen de liaison Seine-Nord, visant au développement du transport fluvial par bateaux à grand gabarit, la Lys cominoise doit être élargie. Et son cours actuel, trop sinueux, détourné en ligne droite.

Durant la phase préparatoire aux grands travaux de creusement du nouveau canal, le chemin de halage n’est plus praticable en l’état. Des déviations sont toutefois mises en place, à l’usage des cyclistes et des piétons.