La jeune bourgmestre de Comines-Warneton laisse la priorité à son mayorat et ne sera pas députée au Parlement de Wallonie.

Ce dimanche, le MR a conservé ses deux sièges au Parlement de Wallonie dans la circonscription de Tournai-Ath-Mouscron, malgré un recul de plus de 5% des suffrages.
Jean-Luc Crucke, qui tirait la liste, et Alice Leeuwerck, deuxième effective, devaient donc logiquement composter leur ticket pour Namur.

La jeune bourgmestre cominoise a engrangé 3 799 voix. Un résultat "énorme" de son propre aveu, pour celle qui n'avait récolté que 2 133 en 2014.


Grâce à ce score en terme de voix de préférence, le troisième de la liste MR pour la circonscription Tournai-Ath-Mouscron derrière Jean-Luc Crucke et Vincent Palermo, conjugué à l'effet dévolutif de la case de tête devaient lui permettre de décrocher son ticket pour le Parlement de Wallonie.

Mais la bourgmestre de Comines-Warneton a confirmé ce lundi matin, sur Facebook, qu'elle renoncait à son siège de députée.
"Comme promis, je reste Bourgmestre de Comines-Warneton et renonce, dès lors, à mon siège de députée. Je reporte à plus tard ce rêve de petite fille...", a-t-elle indiqué.

"Je n'ai malheureusement pas eu le temps de me consacrer autant que je le voulais à cette campagne", admet Alice Leeuwerck, justifiant cela par le travail à fournir pour la fonction mayorale.
Elle n'affiche néanmoins aucun regret quant à sa décision de privilégier sa commune. "Je pense que je fais le bon choix", ajoute-t-elle, remettant à plus tard ses ambitions de députée, et l'opportunité de travailler de concert avec Jean-Luc Crucke, qui la soutient depuis ses débuts en politique.
Alice Leeuwerck s'est également montrée très réjouie du score du MR, notamment, réalisé dans le canton de commune pour le scrutin régional.
"Je suis certaine que c'est aussi le bon boulot communal qui a payé. Les gens ont voté pour la tripartite (Ensemble (MR) - Ecolo - MCI (Mouvement citoyen indépendant), NDLR)"

Le siège d'Alice Leeuwerck au Parlement de Wallonie devrait profiter à Véronique Durenne, première suppléante.
La conseillère communale de Celles, deuxième score des candidats suppléants derrière Hervé Cornillie, profiteraient également des votes en case de tête pour conserver son siège de députée.