En l'absence du directeur financier de la commune, c'est l'échevin des Finances et du Budget, Didier Soete, qui a dévoilé les chiffres liés à la deuxième modification budgétaire de l'exercice 2020 lors du dernier conseil communal. Parmi les différentes informations dévoilées, citons les quatre nouveaux projets qui ont été inscrits au service extraordinaire.

Le premier concerne l'installation d'une nouvelle clôture à l'école communale de Warneton. Un projet dont le budget est fixé à 10 000 €, financé à 100% sur fonds de réserve extraordinaire.

Le deuxième est quant à lui relatif à la création d'un réseau de huit PAV, les Points d'Apport Volontaire, pour la collecte de déchets ménagers résiduels. Cette fois-ci, le budget est de 100 000 € financé à 100% par emprunt à charge de la commune. "Ces installations ont été assurées pour des raisons de meilleure rentabilité financière sur le coût-vérité 2021", souligne l'échevin Didier Soete.

Le projet suivant concerne de son côté l'achat d'un nouveau camion pour le service technique et voirie. "Les camions actuels de la commune de Comines-Warneton deviennent de plus en plus vétustes et posent problème. C'est à la demande générale des différentes équipes que nous avons procédé à cet achat qui s'élève à 250 000 €. Ce financement se fera par un système de location-financement, plus communément appelé leasing. Cela permettra d'avoir un camion systématiquement remplacé en cas de panne, ce que nous avons déjà pu connaître avec d'autres machines et outils précédemment."

Enfin, le dernier dossier concerne l'aménagement de la rue du Couvent. "Suite à un appel à projet de la Région wallonne en vue d'améliorer la mobilité, nous avons décidé avec le Collège de modifier la mobilité de la rue du Couvent, notamment pendant les heures d'arrivée et de sortie des écoles. Dans ce but, une phase test a été mise en place depuis le début du mois de septembre. Afin de pouvoir pérenniser ce projet, nous allons créer un petit îlot à la sortie de la rue du Couvent vers le chemin de fer et procéder à l'installation de bornes amovibles au niveau de la sortie de rue de façon à réguler le trafic des entrées et des sorties de cette rue qui est fréquemment utilisée, notamment pendant les heures de pointe." Ce projet, nécessitant un budget de 50 000 €, devrait être subventionné à 50% par la Région wallonne, le reste étant couvert par l'utilisation du fonds de réserve extraordinaire.