Comme nous l'avons dernièrement annoncé, la police locale de Comines-Warneton a mené ce mardi matin une vaste opération de perquisitions simultanées dans le milieu des stups. 70 policiers étaient mobilisés pour perquisitionner huit domiciles en même temps, à Comines, Warneton et au Bizet.

De ces visites, onze hommes et une femme, âgés entre 20 et 52 ans, ont été interpellés et privés de liberté. Six d'entre eux ont été placés sous mandat d'arrêt dans les prisons de Tournai et de Mons et une personne a été placée en libération conditionnelle.

Les forces de l'ordre ont également pu saisir, en tout, 1,4 kg de cocaïne dont 50 sachets conditionnés de 1 gramme prêts à la vente et un kg de marijuana dont 30 sachets conditionnés de 1 gramme également. En outre, des sommes d'argent importantes, pour un montant total de 36.000 €, ont également été saisies. Dans un des lieux perquisitionnés, la police a même découvert un laboratoire de coupe et de conditionnement de la drogue.

"Durant les fouilles, la police a enfin mis la main sur diverses armes, notamment des armes blanches, deux Tasers et une arme à feu ainsi que sur trois voitures servant de moyen de locomotion aux trafiquants, détaille le premier substitut du procureur du roi, Frédéric Bariseau. Tous ces objets sont également saisis dans le cadre de l'enquête."

Cette intervention est l'occasion de rappeler que la lutte contre les trafics de stupéfiants est une des priorités du nouveau plan zonal de sécurité (2020-2025) de la police locale de Comines-Warneton. Ce dossier constitue donc une étape importante dans la mise en œuvre de ce plan sur l'entité. La police souligne que d'autres enquêtes, plus limitées ou de plus faibles envergures, sont également menées afin de réduire l'emprise du phénomène qui touche, en grande partie, les adolescents et les jeunes adultes.

Certaines de ces enquêtes démarrent parfois par des agissements suspects ou du squat dans certains espaces publics. Il arrive aussi que la police soit directement alertée par la population qui signale le côté louche de certains comportements. "Cette lutte contre le phénomène de la drogue nécessite une attention permanente, tant les conséquences en termes de santé et de vie sociale mènent à des catastrophes au sein des familles."

© DR