La cérémonie commémorative au Mémorial britannique n’aura pas lieu, dans quinze jours, aux pieds des grands lions de pierre

C'est la première fois, depuis 1999, que les cornemuses n’interpréteront pas le Last Post, la sonnerie aux morts en usage dans les armées du Commonwealth, du premier vendredi du mois.

"Les Cominois n’ont jamais failli au devoir de mémoire des victimes de la Grande Guerre dans l'enceinte inaugurée en 1931 par le futur roi Léopold III. Mais chacun comprendra que le renoncement est dicté par la pandémie du coronavirus qui risque de connaître son apogée d’ici à deux semaines”, précise la bourgmestre Alice Leeuwerck qui livre combat, avec ses troupes, sur le front de l’épidémie.