Dernièrement, le député fédéral Daniel Senesael (PS) a interpellé le ministre de la Mobilité Georges Gilkinet au sujet des travaux de rénovation de la ligne ferroviaire Mouscron-Tournai. Ces importants travaux, qui se tiendront du 31 août au 6 décembre prochains, vont ainsi rendre la circulation des trains entre les deux importantes villes de Wallonie picarde.

"Pour les habitants de l'ouest de Wallonie picarde, la ligne ferroviaire Mouscron-Tournai représente l'une des principales voies d’accès vers Ath-Bruxelles-Mons-Charleroi-Namur, souligne Daniel Senesael. Empruntée par de nombreux travailleurs et étudiants, cette ligne connaît une importante affluence."

Pour remédier à cette absence de train qui va durer plusieurs mois, Daniel Senesael se demandait si la SNCB allait mettre en place des services alternatifs pouvant proposer un nombre de voyages à un nombre de voyageurs similaires à ceux proposés par ses trains.

Le ministre Gilkinet (Ecolo) a expliqué de son côté être bien conscient du grand impact causé par ces travaux et des importantes difficultés que rencontreront les navetteurs.

"Il n'est pas anodin qu'une ligne soit complètement coupée durant un délai aussi long mais l'objectif est de la rénover de fond en comble, assure-t-il. Les voies seront démontées, plus aucun train ne pourra donc circuler sur ces lignes. Il nous faut donc porter une attention toute particulière aux mesures alternatives à apporter aux voyageurs."

Le ministre a ainsi expliqué que les voyageurs se rendant de Mouscron vers Bruxelles seraient déviés en train via Courtrai et ceux se rendant vers Tournai pourront profiter d'un service de bus. À noter que la circulation des trains sera également interrompue entre Tournai et la France entre le 8 novembre et le 6 décembre. Là encore, des cars permettront de relier Tournai à Lille.

Le travail de planification de ce chantier sera entamé dès le mois de juin prochain et les mesures alternatives à mettre en place seront officialisées et communiquées en juillet.

Georges Gilkinet a également évoqué les travaux de rénovation des quais de la gare d'Herseaux. Ces derniers se tiendront également durant l'arrêt de la circulation des trains, entre août et décembre, afin de faire d'une pierre deux coups. Le député Daniel Senesael se demandait si la SNCB profiterait de ces travaux pour installer des bancs sur les quais de la gare d'Herseaux, il lui a été répondu par l'affirmative. "Des abris et des bancs seront, dans le futur, systématiquement prévus dans les gares et les points d'arrêt de la SNCB", confirme le ministre.

La fin complète de la rénovation de la ligne en question est ainsi prévue pour le mois de mars 2022. Heureusement, les trains devraient quant à eux circuler à nouveau dès le 7 décembre 2021.