La décision ne faisait presque aucun doute. Lors du dernier conseil communal de Comines-Warneton, les élus ont voté pour le recours devant le Conseil d’État, et donc contre le projet de deuxième congélateur de l’usine Clarebout. 

"Une décision historique", pour la bourgmestre Alice Leeuwerck, qui a provoqué une grande vague d’applaudissements.

Ce recours fait suite à une décision ministérielle, controversée. Céline Tellier, ministre de l’environnement et Willy Borsus, ministre de l’Aménagement du territoire, avaient donné leur accord durant l’été pour la construction de ce deuxième congélateur.

Ceci n’a pas plus aux riverains, encore moins aux élus locaux. Une manifestation est d’ailleurs prévue de l’autre côté de la frontière le 20 septembre. 

Il ne manque plus qu’à finaliser le dossier final. Cela devrait être fait dans les prochaine semaine. La commune dispose de maximum soixante jours pour envoyer le rapport devant le Conseil d’État.