Florian Lechantre, un jeune Estaimpuisien âgé de 22 ans, est atteint de la myopathie de Duchenne, une maladie génétique rare qui provoque une dégénérescence progressive de l'ensemble des muscles de l'organisme. Une maladie qui a malheureusement été diagnostiquée alors que Florian était encore qu'un enfant. À l'époque, des élans de solidarité se sont manifestés un peu partout à travers la commune qui les avait alors soutenues.

"À l'époque, les dons que nous récoltions n'étaient pas directement destinés à Florian spécifiquement mais pour permettre de financer la recherche afin de soigner toutes celles et ceux qui, comme Florian, souffrent de cette maladie", se souvient Daniel Senesael (PS), bourgmestre d'Estaimpuis. Tout au long de ces années, plus de 50 000 € ont ainsi pu être remis au Téléthon.

Vu la maladie obligeant Florian à rester dans un fauteuil roulant, des aménagements ont dû être consentis dans la maison familiale pour lui permettre de vivre le plus adéquatement possible. "Il y a quatorze ans, nous avions sollicité l'AViQ (Agence pour une Vie de Qualité NdlR) afin de pouvoir obtenir le financement nécessaire pour aménager la salle de bains aux besoins de Florian, détaille Vincent Lechantre, le papa de Florian. Nous avions à l'époque obtenu une réponse favorable. Évidemment, le siège d'un enfant n'étant pas de même dimension que celui d'un adulte, nous avons dû de nouveau faire appel à l'AViQ, il y a deux ans, afin d'obtenir de quoi procéder aux modifications de la salle de bains."

Après deux ans de procédure, c'était finalement la douche froide pour Florian et sa famille. "L'AViQ a refusé de nous aider car elle était déjà intervenue pour cette pièce dans le passé. Pourtant, cela n'a plus rien à voir, la salle de bains doit maintenant être adaptée pour un adulte", déplore le papa. À côté de cela, l'AViQ a donné une réponse favorable pour une autre demande. "Florian devenant un adulte, il a besoin d'un peu plus d'indépendance. Malheureusement, il ne pourra jamais vivre sans nous. Nous avons donc souhaité ajouter une extension de 20 m² à sa chambre afin qu'il puisse bénéficier d'une vraie pièce de vie. Pour cela, l'AViQ va nous aider à hauteur maximale de 5 232,87 €. Ce n'est malheureusement pas suffisant..."

Complètement démoralisés face à ces annonces, Vincent et Florian se sont tournés vers le bourgmestre de la commune Daniel Senesael. "Il était évident que je ne pouvais pas les laisser tomber, signale le mayeur. J'ai dans un premier temps passé une semaine à jouer de mes contacts pour tenter de faire bouger cette situation. On m'a répondu, du côté de l'AViQ, qu'il fallait que le décret soit adapté car il était simplement appliqué. J'étais tellement déçu pour eux qu'il fallait que je trouve une solution."

C'est ainsi que le bourgmestre et son Comité des œuvres sociales ont eu l'idée d'organiser une action solidaire en deux temps. "Nous allons dans un premier temps mettre en place un repas solidaire à emporter, conditions sanitaires obligent, les 10 et 11 avril prochains." Au menu de ce repas : un potage, un filet de volaille sauce archiduc avec son gratin dauphinois et son chicon braisé ainsi qu'un dessert. Le tout pour 20€. "Nous espérons pouvoir avoir le plus grand nombre d'éléments de ce menu gratuitement. La boucherie Vens va déjà nous offrir toutes les volailles, c'est un beau cadeau ! Les commerçants de l'entité ont été sollicités pour les pains et les desserts. Grâce à leur implication, les 20€ du menu pourront être retenus pour l'objectif fixé." Le but espéré est de pouvoir récolter la somme de 5 000 € qui s'ajoutera à celle obtenue du côté de l'AViQ. "Si nous obtenons plus, c'est encore mieux !"

Les repas pourront être retirés dans la salle du conseil au sein de la maison communale à Leers-Nord, les 10 et 11 avril de 10h à 12h. Les réservations doivent être effectuées avant le 7 avril à 12h en payant la somme sur le compte du Comité des œuvres (BE64 8508 4209 1552).  "Florian sera présent sur place pour accueillir les gens et les remercier via une belle carte."  À noter que la commune organisera un service de livraison uniquement pour les personnes n'ayant aucun moyen de se déplacer.

Tous ensemble !

Après ce repas solidaire, la commune va continuer à soutenir la famille. Dans la même idée que l'ancienne émission de télévision Tous Ensemble, la commune va lancer un appel à la solidarité à tous les entrepreneurs, indépendants et professionnels du bâtiment souhaitant apporter leur expertise et montrer leur soutien face à la détresse de cette famille afin d'aider à la construction de la chambre de Florian.

"Cet appel est lancé à destination des professionnels de l'entité mais également de la région. Qu'ils soient maçons, couvreurs, plombiers, etc. Nous aurons besoin de tout le monde pour offrir ce confort moral à Florian."
Les volontaires prêts à donner de leur temps peuvent déjà contacter Annie Blomme au 0474.595.036.

Le jeune Florian est de son côté heureux de se soutenir soutenu. "En ce moment, ce n'est pas trop évident, nous explique-t-il. Cela fait plus de deux ans qu'on ne reçoit que du négatif, cela fait donc du bien un peu de positif", assure encore celui qui est passionné de football. Il joue d'ailleurs dans une équipe de foot en fauteuil à Villeneuve d'Ascq. "Avec la crise sanitaire, c'est à l'arrêt. J'ai en tout cas hâte de pouvoir reprendre, surtout pour revoir les amis !"