La sécurisation et la réhabilitation de la N50 entre Pecq est Warcoing se poursuit. La phase une du chantier étant pratiquement terminée, il est désormais l’heure de penser à la phase deux. Elle s’étendra du carrefour formé par la N50 avec la rue de Bailleul et le chemin de la Garenne, jusqu’au carrefour formé par la N50 avec la rue de Saint Léger/Bas Chemin. Cette phase est programmée pour le courant 2022.

Le chantier permettra la réhabilitation de la voirie sur l’ensemble du tronçon et comprendra également l’amélioration de la sécurité de tous types d’usagers. Concrètement, au sein de l’agglomération de Pecq, trois aménagements seront réalisés. D’une part, des îlots latéraux seront installés sur la voirie à l’entrée et à la sortie de la ville, afin de créer un "effet de porte" pour ralentir le trafic. Une partie de ces derniers sera végétalisée. Les trottoirs seront quant à eux élargis au niveau des traversées piétonnes et des continuités piétonnes seront réalisées. Les quais de bus seront également réaménagés. Enfin, des traversées cyclo-piétonnes seront prévues.

D’autres aménagements seront réalisés sur le reste du tronçon. Ils concerneront la réduction de la voirie de quatre à trois bandes, la création d’une piste cyclable bidirectionnelle séparée de la route par une glissière et la réhabilitation du pont supportant la N50 à proximité du rond-point du pont Bleu. Des aménagements paysagers seront également apportés aux ronds-points du pont Bleu et des 4 Moulins.

Un budget de 3,8 millions d’euros sera consacré à cette réhabilitation et sécurisation du tronçon. La S.A. TRBA se chargera du chantier.

Pour rappel, la première phase avait débuté le premier mars dernier sur le tronçon compris entre la sortie de Pecq et le giratoire du pont Bleu, soit environ 3,5 km. Entre le carrefour rue de Saint-Leger/Bas chemin et le rond-point des 4 moulins, la circulation s’effectue à nouveau dans les deux sens depuis le 19 novembre. La vitesse maximale est limitée à 50 km/h afin de réaliser certaines finitions. Entre les ronds-points des 4 Moulins et du Pont Bleu, des dégradations plus conséquentes que prévu au niveau des bétons enterrés ont entrainé de nombreuses phases successives de bétonnage et de séchage. Le tronçon sera rouvert à la circulation le 23 décembre prochain au plus tard.