Alors que la vaccination de la population belge a déjà débuté dans les maisons de repos, les plus de 65 ans du pays recevront bientôt leur convocation afin de se faire vacciner, eux aussi.

À Comines-Warneton, les vaccins se feront de manière un peu particulière. En effet, la ville va accueillir un centre de vaccination itinérant, qui s’installera notamment à la salle des sports du Bizet, une semaine sur trois.

Une solution bien pratique en vue des conditions de conservation du vaccin. Celui-ci doit être conservé à -80 °C, mais toutes les villes ne sont pas en mesure de fournir des congélateurs en suffisance, c’est donc là que le centre itinérant entre en jeu en s’occupant lui-même de la conservation du vaccin.

De plus, cela évitera à la population Cominoise de devoir se déplacer jusqu’à Mouscron ou Tournai. “C’est un soulagement d’avoir un centre de vaccination dans la commune. Cela veut dire qu’il y aura un plus grand pourcentage de personnes vaccinées dans l’entité puisqu’ils ne devront pratiquement pas se déplacer. Mais c’est aussi un soulagement pour les bénévoles qui pourront aider directement sur le territoire cominois”, déclare Didier Soete, bourgmestre faisant fonction.

Comme partout ailleurs en Wallonie, la vaccination se fera sur convocation, en commençant par les plus de 65 ans, puis les personnes entre 45 et 65 ans étant à risque et, enfin, le reste de la population de plus de 18 ans. Cette convocation se fera soit par courrier, par téléphone ou par mail, en fonction des informations connues par la région Wallonne. À ne pas oublier, toutefois, que toute convocation refusée ou ignorée ne sera pas renouvelée, et donc, ces personnes n’auront plus accès au vaccin.

Une cellule Covid-19 toujours disponible

Bien que, au sein de la ville, le nombre de personnes positives au Covid-19 se révèle assez faible, le bourgmestre ff de Comines-Warneton compte beaucoup sur ce vaccin et espère qu’un bon nombre d’habitants se fera vacciner.

“Depuis 2 mois, nous avons très peu de cas à Comines-Warneton, et c’est la conséquence de toutes ces mesures que nous avons respectées et que nous respectons toujours (confinement, port du masque, gestes barrières,…). Je crois vraiment qu’une vaccination complète, c’est-à-dire 70 % visés par les autorités sanitaires, va permettre de lever complètement les mesures sanitaires qui nous empoisonnent la vie”, explique Didier Soete.

Bien que le type de vaccins qui sera distribué n’est pas encore connu, la ville de Comines-Warneton a ouvert une cellule Covid-19 au sein de l’hôtel de ville. Ce service qui se charge de répondre, durant les heures de bureau, à toutes les questions que la population peut se poser à propos des mesures à respecter, des papiers à compléter en tant que transfrontalier ainsi que toute autre question relative au Covid-19.

“Cette cellule emploie deux employés motivés qui offrent toujours des réponses très précises à la population. Il y a un travail de fou qui est fait”, exprime le bourgmestre ff. Cette cellule est joignable de 8h à 12h et de 14h à 16h au 056.561.064 pour toutes questions relatives au Covid-19.