La course de l'hérinnoise aura lieu du samedi 13 au 21 mars en version off à cause de la crise sanitaire. Le Jogging Club d'Hérinnes a donc mis à la disposition des coureurs passionnés, un parcours fléché de quinze kilomètres afin de profiter du trajet. 
 
Afin que les coureurs se préparent au parcours et par la même occasion, qu'ils agissent de manière responsable, Bruno Westrade a lancé une action de ramassage de déchets tout au long du parcours de l'hérinnoise.
 
"Lorsque nous courons, nous avons un lien et une accroche avec la nature. Nous sommes des utilisateurs des routes et des chemins. Je trouve donc cela normal de nettoyer ce qu'il y a sur nos routes, c'est plus agréable de courir sur des chemins propres. De plus, les ouvriers communaux ne peuvent pas se permettre de ramasser les déchets toutes les semaines. C'est donc pour cela, que j'ai lancé cette action", déclare Bruno Westrade, organisateur de la course hérinnoise. 
 
Ce dimanche, cinq groupes de quatre personnes, comprenant des membres du Jogging Club d'Hérinnes et des sympathisants, se sont donc baladés sur le parcours afin de ramasser les déchets. Afin que cette opération se fasse de la meilleure des manières, la commune de Pecq a fourni tout le matériel nécessaire aux participants. L'organisateur de la course a été ravi de voir que cette initiative intéressait beaucoup de membres du club d'Hérinnes. 
 
"J'étais positivement étonné du nombre de réponses reçues. Cela m'a fait chaud au cœur", précise Bruno.
 
Des participants motivés 
 
Chaque membre était enthousiaste à l'idée de participer, ce dimanche, au ramassage des déchets. Une initiative, à la fois sportive et importante pour notre planète. En une matinée, trente-deux sacs de déchets ont été ramassés. 
 
"J'ai décidé de rejoindre cette opération car c'est dans le but de faire un bon geste pour l'environnement mais également, pour que notre région soit plus propre. Lorsque nous regardons autour de nous, cela a l'air propre. Cependant, ce n'est qu'une impression, je suis étonné de tous les déchets que nous ramassons en peu de temps. Nous faisons également cela pour servir d'exemple et pour sensibiliser d'autres personnes au ramassage des déchets ", conclut Frédéric Wattecamps, participant de l'action.