Mouscron - Comines

Daniel Deriemacker (38 ans) a introduit un recours en cassation à la suite de sa condamnation à 30 ans de réclusion par la cour d'assises de Flandre occidentale pour l'assassinat de sa compagne Carmen Garcia Ortega (35 ans). 

L'accusé a toujours nié son implication dans les faits. Le corps sans vie de la victime avait été découvert le 10 janvier 2017 vers 22h00 à côté de sa voiture dans une rue de Comines (Hainaut). L'autopsie a révélé qu'elle avait reçu 13 coups de couteau, dont neuf dans la région du cœur et quatre au niveau du cou. Elle avait également reçu des coups au visage lui occasionnant notamment une fracture du nez.

Dans son arrêt, la cour a souligné la gravité et la cruauté des faits, relevant un manque total de sens moral dans le chef de l'accusé, dont la personnalité a également été épinglée. Seule circonstance atténuante pour l'accusé: son casier judiciaire vierge jusqu'au jour des faits.

Daniel Deriemacker a toujours nié toute implication. Aucune trace de sang n'a été découverte dans sa voiture ni sur ses vêtements. Le 17 octobre dernier, le jury de la cour d'assises de Flandre occidentale l'a toutefois condamné à une peine de 30 ans de prison.

Ce mardi, la défense a décidé d'introduire un recours auprès de la Cour de cassation. Il n'a cependant pas été précisé quelle erreur de procédure y serait soulevée.

La descente sur le lieu des faits pendant le procès jouera probablement un rôle dans les arguments de la défense. La cour et les membres du jury étaient dans le même autobus durant le déplacement vers Comines, alors que les parties n'étaient pas présentes. La visite elle-même, qui fait partie de l'audience publique, n'a de pas pu être suivie par la presse ni le public.

Enfin, le jour des plaidoiries a été quelque peu chaotique puisqu'une lettre anonyme a soudainement fait surface. Le réquisitoire du ministère public et la plaidoirie de la défense ont en outre été interrompus pour permettre un témoignage supplémentaire.

Si la Cour de cassation casse l'arrêt, Daniel Deriemacker aura droit à un nouveau procès devant une autre cour d'assises.