Absent durant l'audience de début novembre, Naji devait normalement se présenter au tribunal correctionnel de Tournai pour des faits de stupéfiants. Selon des sources policières, le prévenu et sa compagne seraient les principaux auteurs d'un trafic de drogues sur Mouscron. Lors d'une perquisition au sein de leur domicile, 305 grammes de cannabis et 81,6 grammes d'héroïne ont été saisis. Des armes avec des munitions ainsi qu'énormément d'argent ont été retrouvées.

Durant l'audition, la compagne de Naji avait déclaré qu'elle ne savait pas ce qu'il se passait chez elle et était en aucun cas au cœur de ce trafic. Quant au prévenu, il a clairement minimisé les faits en précisant qu'il n'était qu'un simple consommateur. Fumant jusqu'à dix joints par jour, Naji a indiqué que le cannabis retrouvé à son domicile était réservé à sa consommation personnelle. "En ce qui concerne l'héroïne, je l'ai retrouvé dans le véhicule que j'ai acheté il y a quelques mois. Ne voulant pas avoir des ennuis, j'ai préféré mettre la drogue chez moi".

Arrestation immédiate

Connu de la justice en France et en Belgique, Naji a été condamné à 5 ans de prison. Le représentant du ministère public a sollicité son arrestation immédiate compte tenu du risque de récidive. La demande a été accordée par le tribunal correctionnel de Tournai.