NCéka, de son vrai nom « Dorian », est auteur compositeur-interprète et multi-instrumentiste autodidacte, né en 1997 à Mouscron en Belgique. La musique est entrée dans sa vie à l’âge de 8 ans. Natif d’une famille de musiciens, la musique l’a accompagné tout au long de sa jeunesse. Son parcours artistique a été mouvementé et surtout varié. Dès son plus jeune âge, il aimait par-dessus-tout se produire devant ses plus grands fans, ses proches bien évidemment ! Mais ce qui lui donna vraiment goût à la musique c’est la découverte d’un orgue dans le grenier de son grand-père. C’est à ce moment précis, que tout commença pour lui… Il débuta à apprivoiser, tester les sons que pouvait produire cet instrument. C’est son grand-père qui lui apprit les premières notes et c’est au fur et à mesure qu’il comprit rapidement les accords. 

A l'âge de 9 ans, un clavier lui a été offert. C'est en jouant des petites ballades qu’il arrivait à reproduire à l’écoute d’une chanson, que ses premières notes vocales firent leur apparition. Au fil du temps, il progressait de plus en plus en se rendant compte qu’il chantait juste et ce besoin d’apprendre le chant lui était de plus en plus important même presque… vital. A l’adolescence, il avait déjà acquis pas mal de compétences en musique ainsi qu’en chant. Il se décide dès lors de créer ses propres chansons de A à Z. Des chansons qui parlait principalement d’amour, de ce qui lui plaisait vraiment et surtout de ce qu’il ressentait personnellement. 16 ans et tellement de projets à venir et de rencontres qui lui donneront davantage la force de continuer ce qui le passionne tant. Il découvre sur une affiche qu’un groupe de cover « Rock » était à la recherche d’un chanteur et il prit rapidement contact avec l’un des membres. Il intégra en très peu de temps le groupe pour une durée d’un an.

A l’aube de ses 23 ans, il entendit parler d’un concours de chant sur les réseaux sociaux au profit du VivaForLife (La Une télévision belge) pour l’édition 2021 qui se faisait à quelques pas de chez lui dans la région de Tournai. Sans la moindre détermination d’y participer, de nombreux questionnements et réflexions envahissaient l’artiste, très peu confiant à ce jour… Ses proches malgré l’encouragèrent davantage afin de tenter ne serait-ce que l’audition. A l’usure, il accepta. Une fois la vidéo envoyée, il reçu très rapidement une réponse positive, comme quoi il était sélectionné. Cette fois, il ne pouvait faire machine arrière. Il travailla sans relâche les morceaux qu’il décida d’interpréter ce jour, mais toujours avec très peu de confiance… Le jour J arriva, et Ncéka rencontrait les artistes qui eux avait beaucoup d’expérience, ce qui le déstabilisa davantage. Il fit sa prestation avec un stress immense devant le public mais pour la première fois depuis très longtemps, un sentiment de positivité et de grande fierté personnelle se fit ressentir au fond de lui.

Depuis l’annonce sur les réseaux sociaux de la sortie de son nouveau titre en prélude de son 1er, dont la sortie officielle en version digitale et physique est planifiée en janvier 2022, NCéka connaît un engouement. Le titre « Comme le vent » sera aussi le nom éponyme de son EP qui contiendra 7 titres.Un mini album aux sonorités festives pop reggaeton mais aussi des titres covers plus intimistes.