Elle sera progressivement remplacée par un réseau de points d'apport volontaire qui sera opérationnel dans les trois mois.

Voilà déjà un certain temps que la problématique des déchets préoccupe les élus mouscronnois. Il faut dire que la cité des Hurlus a depuis longtemps été pointée du doigt comme un mauvais élève, tant à l'échelon de la zone Ipalle que de la Wallonie, pour sa production de déchets.

En effet, un Mouscronnois produit près de 30 kg de déchets par an en plus par rapport à ses voisins. À l'heure où l'environnement constitue un enjeu planétaire, cela pose évidemment problème. Une des causes de ce triste record est ainsi l'existence de la déchetterie.

"C'est pourquoi le Collège communal a décidé de confirmer et d'acter la fin annoncée de la déchetterie de Mouscron", explique-t-on du côté de la Ville. Un réseau de points d'apport volontaire qui est mis en place et qui sera opérationnel dans les trois mois la remplacera progressivement.

"Dans cette même logique et faisant suite au déconfinement ainsi qu'à la réouverture complète des recyparcs, l'autorisation exceptionnelle de l'utilisation des sacs non-conformes lors de la collecte hebdomadaire des immondices est annulée." Ainsi, à compter du 31 mai, les sacs non-conformes ne seront plus collectés.

"Nous encourageons les citoyens à trier, utiliser les recyparcs ou, mieux, éviter les déchets et tenter l'aventure du zéro déchet. La Ville et sa Cellule Environnement sont là pour aider et conseiller."

Et pour les personnes qui seraient tentées par des éventuels dépôts sauvages, il est bon de savoir qu'elles se risquent à une amende de 350€ complétée par une taxe spécifique. "En espérant, bien entendu, ne pas devoir en arriver là. Tous ensemble, les Mouscronnois démontreront ainsi leur civisme et leur souci de la qualité de leur environnement !"