Mouscron - Comines La jeune mouscronnoise tentera de préserver les deux sièges du CDH.

Jeune en politique - elle a débuté comme conseillère communale à Mouscron en 2006 - mais décidée et fonceuse. C’est comme cela qu’on pourrait qualifier la Mouscronnoise CDH Mathilde Van Dorpe.

Le CDH lui fait confiance, au point de la placer comme tête de liste dans notre arrondissement. Mathilde Vandorpe, 37 ans, est intervenue dans les débats à 50 reprises et a posé 312 questions parlementaires durant ces quatre années, ce qui est appréciable comme bilan.

"Je suis intervenue durant cette session parlementaire à de nombreuses reprises pour interroger les ministres compétents sur des manquements ou pour débloquer des situations délicates. Ainsi, j’ai interrogé les ministres de l’Action sociale (38 % de mes interventions), de l’Emploi et de la Formation (7 %), des Travaux publics (16 %), de la Fonction publique (12 %), de la Mobilité et du Transport (9 %), de l’Environnement (5 %), du Budget et des Finances (4 %), des Pouvoirs locaux (3 %), de l’Égalité des chances (3 %) et du Tourisme (3 %)", avance cette dernière dans son rapport.

Elle espère poursuivre son action en tant que députée wallonne. Mais le défi du CDH de préserver ses deux sièges n’est pas gagné d’avance, car suite à la réforme des circonscriptions et l’arrivée de Silly, Lessines et Enghien, cela pourrait provoquer une redistribution des cartes.