Mouscron - Comines Avec près de 11 hectares, le parc communal unifié est le véritable poumon vert de Mouscron

Après plusieurs mois de travaux, la jonction des deux parcs de la cité des Hurlus et son espace polyvalent ont été inaugurés officiellement ce dimanche. Malgré le temps maussade, les Mouscronnois avaient fait le déplacement pour vivre cet instant. C’est dans un premier temps Manu Losada qui était mis à l’honneur.

L’homme qui a tenu le mythique chalet en bois du parc pendant plus de trente années avait été évidemment fortement affecté en voyant en mai dernier sa buvette être rasée. "Pour mieux vivre l’avenir, il faut savoir renoncer à certains témoignages du passé", expliquait en ce sens Brigitte Aubert, la bourgmestre. "Cela se fait à contrecœur mais le bon sens finit toujours par l’emporter."

Si l’ancienne buvette était effectivement un lieu incontournable du parc, le nouvel espace polyvalent qui a été construit au niveau de l’ancienne voirie qui séparait les deux parcs, et qui fait office de véritable trait d’union pour le désormais énorme poumon vert de la commune avec près de 11 hectares, a pour but d’être la nouvelle référence du parc en termes de convivialité.

"Cette salle va porter le nom de Central Parc en clin d’œil à son emplacement et à un des plus bel espaces verts de la planète."

Le parc de Mouscron a été créé dans les années 30. "À cette époque, Mouscron passait du statut de village à celui de grande ville industrielle. Les responsables politiques avaient alors offert à leurs administrés l’un des plus beaux parcs de la région. Le premier arbre y a été planté il y a 90 ans. Près d’un siècle plus tard, nous nous inscrivons dans la même dynamique", détaillait encore Brigitte Aubert.

Soulignons enfin la nouvelle œuvre de l’artiste Osvaldo Parise qui a été inaugurée, la Capricciosa. Une petite fille qui espérera voir les Mouscronnois et autres visiteurs nombreux à s’approprier le parc.

Inauguration pluvieuse, inauguration heureuse ?

Espérons-le pour le futur de ce parc où la sécurité et la mobilité ont été longtemps pensées pour qu’elles soient les plus optimales possible. Les activités s’y voudront en tout cas nombreuses avec déjà, le week-end prochain, la tenue d’un food-truck festival.

Mickaël Delfosse