Près de 1 300 personnes ont pris ou vont prendre part au traditionnel nettoyage de printemps de la cité des Hurlus en collaboration avec la région wallonne.

Ce vendredi, et jusqu'à ce dimanche 31 mars, Mouscron est en mode nettoyage de printemps. "Depuis maintenant 15 ans, chaque année nous observons une hausse de nombre de participants et cette édition ne déroge pas à la règle", explique Ann Cloet, échevine en charge de l'Environnement. Effectivement, on dénombre près de 1 300 personnes sur ces trois jours de nettoyage. Des participants de tous les âges, de tous les horizons.

© DELFOSSE


Six écoles se sont inscrites, à savoir Bengalis, Champ d'oiseaux, Artem, Raymond Devos et le Tremplin, tout comme les scouts et les guides de Mouscron, la Prairie de Dottignies et Mouscron, de nombreux particuliers et même une cinquantaine de migrants chapeautés par Fédasil. "Nous avons également convié cette année le personnel du Centre Administratif. Un appel aux volontaires a été fait. Abandonner PC et bureau, l'espace d'une heure, pour participer de manière active à la propreté environnante de leur lieu de travail est essentiel. Tous sont accompagnés des membres des services plantation et propreté ainsi que de la cellule environnement."

© DELFOSSE


Ce nettoyage de printemps a surtout un but pédagogique. "Tout d'abord, les déchets ramassés sont triés. Ensuite, le but ultime serait de faire prendre conscience aux gens qu'on ne jette pas ses déchets à même le sol afin de ne plus devoir ramasser leurs crasses. Personnellement, je n'ai jamais compris que certaines personnes jettent leur canette dans la nature quand elles sont au volant de leur véhicule."

© DELFOSSE


Autre événement prévu durant ces trois jours, un plogging qui se tiendra ce dimanche à partir de 9h depuis la place Nell de Luingne. Cette activité consiste en un jogging où l'on ramasse des déchets que l'on retrouve sur le parcours. Sous l'égide du jogging club de Luingne, les coureurs armés de sacs et de pinces pourront ainsi ramasser canettes, emballages et autres sur leur parcours habituel.