Chaque année, plus de 650 jeunes se rendent au salon du job étudiant afin de découvrir les entreprises ou encore les agences d'intérim, et bien entendu, pour peut-être trouver le job étudiant de leurs rêves. Dans les circonstances actuelles, le Service Jeunesse de la Ville de Mouscron a dû réfléchir à un autre moyen pour que ce salon très prisé, ait quand même lieu du 17 au 24 mars.

"Nous ne pouvions pas laisser les jeunes comme cela. Nous avons donc décidé de travailler de manière virtuelle à l'aide de tutos vidéos et de stands
infos virtuels. Le contenu de ces vidéos correspond à ce que nos partenaires donnaient en présentiel. Nous organisons donc le lien entre l'étudiant et l'employeur. Le plus important, c'est que cela apporte une expérience aux jeunes pour le futur", déclare Kathy Valcke, échevine de la Ville de Mouscron.

Traditionnellement, les étudiants se rendent aux différents stands de Jobistes en piste afin de rencontrer les employeurs potentiels et remettre leur candidature. Par la suite, l'employeur garde tous les CV et contacte un étudiant lorsqu'il a besoin de quelqu'un. Afin d'éviter que les candidatures se perdent, le Service Jeunesse a tout prévu.

"Nous avons réfléchi comment nous pouvions être efficaces. Nous avons donc repris contact avec les différents employeurs qui étaient contents de participer à cette édition spéciale. Pour remettre leur candidature, les jeunes devront se rendre sur la plateforme et compléter une fiche. Ensuite, la candidature arrivera automatiquement dans la boîte mail des employeurs. Si le jeune souhaite postuler pour plusieurs entreprises, il devra à chaque fois remplir une nouvelle fiche. Nous n'offrons pas tout sur un plateau, nous voulons que l'étudiant s'implique et montre sa motivation. Il faut également que l'étudiant postule pour ce qu'il veut vraiment et qu'il fasse attention de bien correspondre au profil demandé", ajoute Cédric Tiberghien, responsable du Service Jeunesse.

Un succès prometteur

Actuellement, 4.000 jeunes de 16 à 21 ans ont reçu un carnet informatif concernant le salon Jobistes en piste. Bien que le salon n'ait pas encore commencé, plus de 500 jeunes déjà très curieux, se sont rendus sur la plateforme, déjà ouverte afin d'annoncer les différents événements.

"Faire cela durant une semaine, c'est permettre à un très grand nombre de jeunes d'avoir accès au salon. C'est une grande première pour nous, nous ne savons pas si cela va fonctionner. Notre job est de tout faire pour faciliter les choses. Nous constatons déjà que de nombreux jeunes sont déjà allés sur cette plateforme. Cependant, les tutos ne seront accessibles que le 12 mars, le catalogue avec les différentes annonces des employeurs, sera quant à lui, disponible que la semaine du 17 au 24 mars. L'idée est que tout ce que nous faisons normalement en vrai soit réalisé sur le Web. Nous espérons tout de même, que c'est seulement une parenthèse pour cette année et que l'année prochaine, nous allons pouvoir de nouveau refaire le salon en présentiel", conclut Cédric du Service Jeunesse de la Ville de Mouscron.