Mouscron - Comines Après avoir pris connaissance de la présentation du budget initial 2020 de la commune de Mouscron, l’opposition a livré ses remarques.

Le budget initial pour 2020 a été largement débattu lors du dernier conseil communal de la cité des Hurlus. Après la présentation des différents chiffres par l’échevine des Finances, Ann Cloet (CDH), les groupes d’opposition ont pris la parole.

À commencer par Ecolo via son chef de groupe Simon Varrasse qui, par honnêteté intellectuelle, saluait ce budget. "De manière technique, il tient la route, assurait-il. On a tendance à oublier que derrière tous ces chiffres, c’est une vision politique qui est mise en œuvre. Des choix sont faits. Avec une majorité différente, le budget aurait été différent. Avec Ecolo dans la majorité, nous aurions beaucoup plus insisté sur des axes programmatiques forts comme rendre la ville plus verte et plus agréable, mieux soutenir le commerce à l’intérieur de la ville et développer une mobilité tournée vers le futur."

Pour les Verts , le budget présenté manque de vision à long terme. "Comme depuis de nombreuses années, la ville de Mouscron est gérée correctement mais sans véritable cap. À quoi va ressembler Mouscron dans cinq, dix ou vingt ans ? Ce n’est pas clair du tout. Alors oui, un jour, il y aura une nouvelle Grand’Place. Oui, il y a çà et là des projets intéressants, mais tout cela manque d’une ligne de conduite claire et innovante."

Du côté de l’échevine chargée des Finances, ces critiques ne tiennent pas la route. "Il y a un réel travail qui se fait au niveau de l’amélioration du cadre de vie des Mouscronnois, des différents axes structurants, une attention que nous portons aux quartiers frontières puis, je le dis à chaque fois, il y a cette volonté de proximité avec la population par des services de qualité qui leur sont offerts. Maintenir tous ces projets de qualité dans différents domaines constitue aussi tout un challenge. Je pense que nous avons une vraie vision à long terme !"

Mickaël Delfosse