Sur les réseaux sociaux, la pièce inspirée de l’affaire Gadenne a déjà fait couler beaucoup d'encre. Ainsi, Jimmy Rubrecht, un jeune Mouscronnois, a donc lancé, de sa propre initiative, une pétition contre cette pièce théâtrale . "Je trouve cela tout simplement  inacceptable et inadmissible. Selon moi, il y a un manque de respect total pour l'ancien bourgmestre de Mouscron, pour sa famille ainsi que pour l'image de la Ville. C'est donc pour cette raison, que j'ai lancé cette pétition sur les réseaux sociaux. J'espère réellement obtenir le plus de signature possible car présenter une pièce de théâtre sur une telle tragédie n'a pas lieu d'être", précise Jimmy. 

Plus de 480 signatures

A ce jour, la pétition contre la pièce relatant l'assassinat d'Alfred Gadenne compte plus de 480 signatures. Le jeune Mouscronnois espère bien que la plupart des habitants de la Cité des Hurlus prendront la peine de la signer. "Mon objectif est d'atteindre les 2 000 signatures voire plus si c'est possible. Une fois parvenu à ce nombre, je souhaiterais remettre la pétition en main propre à la famille de Monsieur Gadenne, si elle souhaite bien entendu me rencontrer. Dans tous les cas, je veux que ma démarche soit la plus respectueuse possible", conclut Jimmy Rubrecht.

C'est ce jeudi que le texte Nathan, écrit par une auteure arlonaise sera joué sur scène. L'enseignante Malika El Maizi a donc souhaité aborder sous forme d'une pièce de théâtre, l'assassinat du bourgmestre de Mouscron par un jeune Luingnois vengeant la mort de son père, dans le cimetière de Luigne en septembre 2017. Jouée à la Maison de la Culture d'Arlon à guichets fermés, la pièce a été adaptée selon le point de vue de la maman de l'accusé. Face à l'engouement de la pièce, des séances ont même été rajoutées ... Cela sera donc au public de juger la première représentation de ce terrible drame qui a touché les cœurs de la population Mouscronnoise.