La création de ce parc doit permettre la création de 255 emplois, selon les estimations des intercommunales IDETA et IEG.

Le périmètre de reconnaissance économique et d'expropriation de la zone du Pont Bleu, située entre Pecq (Warcoing) et Estaimpuis (Saint-Léger) a été approuvée par le ministre wallon des Zones d'Activités Economiques, Carlo Di Antonio (CDH).
Ce projet, porté par les intercommunales IDETA et IEG, s'étend sur une zone de 17 hectares, vouée à l'activité économique dans les secteurs de la logistique, de l'agro-alimentaire et de l'agro-industriel.
"Selon les estimations des intercommunales, le projet permettra la création de quelque 255 emplois", précise le ministre dans un communiqué.

Cette zones viendra se greffer sur la zone d'activités économiques de la Barrière de Fer et sur la zone industrielle de Espierres-Helchin.
"Il est idéalement situé au croisement de la N50 et de la N511, permettant de rejoindre rapidement l'autoroute A17."
Les travaux, dont le montant est estimé à 7 570 000€, sont "d'ores et déjà inscrits dans le nouveau programme de financement alternatif SOWAFINAL 3, en exécution du Plan wallon d'investissements, pour un montant de 5 337 725€."