Dès la rentrée scolaire de septembre, les élèves de l'école Saint-Martin de Pecq ont pu faire la connaissance de la petite Emmanuella, une élève de première primaire, touchée par une maladie. 
 
Avec la crise sanitaire, cette enfant n'a pas pu poursuivre normalement les cours en présentiel, ayant une santé assez fragile. Par ailleurs, les équipes de l'école Saint-Martin de Pecq n'ont absolument pas voulu laisser tomber la jeune Emmanuella. Bien au contraire, l'équipe éducative ainsi que les élèves ont souhaité la soutenir et faire leur maximum pour qu'elle poursuive tout de même sa scolarité et pour qu'elle garde un lien social solide avec ses camarades et ses enseignants.   
 
"Nous avons fait un partenariat avec Class Contact qui a mis à notre disposition du matériel informatique afin d'entretenir un contact avec Emmanuella et pour qu'elle puisse suivre les cours et communiquer avec nous. Nous avons également décidé de participer à la journée pyjama en solidarité avec tous les enfants malades, organisée par Class Contact", déclare Amandine Bully, directrice de l'école Saint-Martin de Pecq.  
 
Une balade en pyjama 
 
Durant cette journée, qui a eu lieu la semaine dernière,  tous les élèves habillés de leur plus beau pyjama, ont donc soutenu les enfants malades qui doivent malheureusement, rester chez eux ou à l'hôpital pour divers problèmes de santé. Par la suite, une marche parrainée, organisée par l'établissement, a été mise en place pour aider financièrement les parents de la petite Emmanuella. Tous les enfants se sont donc promenés en pyjama en signe de soutien.
 
"Avec cette marche parrainée, nous avons voulu faire un geste supplémentaire pour Emmanuella et aider ses parents. A ce jour, 800 euros ont été récoltés grâce à différents dons. Nous avons aussi demandé à tous les élèves de peindre un caillou sur le thème de l'espoir." 
 
Après avoir décoré ces cailloux, ceux-ci ont été éparpillés sur le parcours de la balade afin que chaque élève en récupère un. Pour au final, faire une photo originale en forme de poire dans le cadre du concours Class Contact. 
 
"Tous les enfants, de toutes les sections, étaient très enthousiastes de participer à ce projet et de soutenir leur camarade et d'autres enfants malades", conclut Amandine Bully, directrice de l'école Saint-Martin de Pecq.