Mouscron - Comines Des restes humains, a priori datant d'avant la première Guerre Mondiale, ont été retrouvés sur le chantier.

C'est dans les fondations de l'ancienne église que ces ossements ont été retrouvés.
L'édifice ainsi que le cimetière qui se trouvaient situé sur la place de la Rabecque, avaient été touchés par un bombardement, durant la première Guerre Mondiale.
"Il s'agit probablement de restes humains datant d'avant la première Guerre Mondiale", a précisé la ville de Comines-Warneton sur sa page Facebook.

La découverte de ces ossements a entraîné l'arrêt momentané du chantier, "afin de permettre les prélèvements archéologiques nécessaires."
Les lieux ont été sécurisés, et l'administration communale rappelle qu'il est "strictement interdit et punissable de s'introduire sur le chantier public."
"Les travaux reprendront dès que nous avons reçu le feu vert des instances supérieures."

Durant la durée de ces perturbations, les commerces restent toutefois accessibles.