Des riverains d'une habitation se sont inquiétés du sort de plusieurs animaux maltraités en interpellant l'association Silence animal de Mouscron. Grâce à l'intervention rapide de la police de Pecq et l'ordonnance du bourgmestre d'Estaimpuis ainsi que de l'aide précieuse de sa secrétaire, l'ASBL, qui lutte contre la maltraitance animale a pu prendre en charge tous les animaux de cette habitation laissée à l'abandon depuis de nombreux jours par les propriétaires.

Vivant dans de terribles conditions, deux furets sans eau ni nourriture, dans un état totalement cadavérique et titubant même de faiblesse, ont pu être sortis de cet enfer. Une dizaine de chats dont la plupart présentaient une maigreur extrême, ont été recueillis par l'association de la Cité des Hurlus. 

Ces animaux ne sont pas identifiés ...

Séjournant également sans eau et sans nourriture, les félins recueillis sont non stérilisés, non identifiés et possédaient des bacs à litière plein d'excréments. Une chienne avec un oeil crevé, non identifiée, enfermée dans une cage pliante sans eau ni nourriture depuis des jours, trois poules et un coq, eux aussi très maigres sans eau ni nourriture ont été pris en charge. Enfin, une lapine à la santé désastreuse et mal entretenue, deux perruches croupies dans leurs propres excréments et trois serpents ont été enlevés de cette habitation. Aujourd'hui, l'heure est pour ces animaux maltraités de profiter à nouveau de la vie.