Au printemps dernier, comme bien d’autres villes wallonnes, la cité des Hurlus devait organiser un grand nettoyage de sa commune. Le Covid-19 passant par là, l’événement n’a pas pu se tenir. Ce n’était que partie remise ! En effet, l’événement sera à retrouver pour sa version automnale, du 24 au 27 septembre prochains.

En premier lieu, place donc au grand nettoyage d’automne, avec la Région wallonne. "Les citoyens devaient s’inscrire sur le site Wallonie plus propre, signale Ann Cloet, échevine de l’Environnement. Ils recevaient alors le matériel ad hoc pour ce nettoyage et c’est la Ville qui va se charger d’emmener les déchets récoltés." Cette année, suite au contexte sanitaire, les écoles ne pourront malheureusement pas prendre part à l’événement. Ils seront tout de même une centaine de participants, dont une équipe du Refuge, à nettoyer les rues mouscronnoises.

De son côté, comme l’année passée, la Ville va se charger de nettoyer un quartier bien précis. "Ce vendredi, à 13 h 30, les différents services communaux vont s’occuper du quartier du Tuquet."

En plus de ce grand nettoyage d’automne, la Ville va prendre part à un autre événement, cette fois-ci d’envergure mondiale, le World Clean Up Day. "Ici, le but est de nettoyer plus intensément une rue, un quartier, etc.", détaille l’échevine. Dans ce cadre, une journée a été mise sur pied, ce dimanche 27 septembre. "Les citoyens et associations sont cordialement invités à se joindre à nous pour se rendre dans les différentes entités de la commune."

Le rendez-vous est donné à 9 h à Luingne, 11 h à Herseaux, 13 h à Dottignies et 15 h sur la Grand’Place de Mouscron. "Nous viserons en particulier les mégots de cigarettes. Ce déchet est une véritable plaie. Pour cette journée, nous serons en partenariat avec le Contrat Rivière Escaut-Lys qui expliquera à quel point ce déchet pollue les eaux mais également avec la Maison de la santé qui mènera une action de sensibilisation contre le tabagisme."

Toutes les personnes qui participeront à l’événement, et à qui on demandera de rapporter une bouteille où ils pourront placer les mégots ramassés, recevront un cendrier de poche avec un petit chocolat à l’intérieur. À noter que les gardiens de la paix en distribueront également aux personnes qu’ils croiseront en train de fumer.

"Ces actions nous tiennent à cœur mais, si certains citoyens faisaient preuve de plus de civisme, nous ne devrions pas les organiser. Finalement, les participants nettoient principalement les crasses des autres", explique Ann Cloet à qui on ne pourra pas donner tort !

Des cendriers pour l'Horeca

Pour justement faire face à cette problématique des mégots jetés au sol, la Ville a pris l’initiative d’équiper l’Horeca de cendriers spécifiques. Ces derniers seront installés sur les façades à proximité immédiate des restaurants et cafés. "Le réflexe devra maintenant être de mettre son mégot dans le cendrier", assure Ann Cloet. Le premier a d’ailleurs été symboliquement confié au cinéma For&Ver.

Les commerçants devront quant à eux s’engager à vider le cendrier quand c’est nécessaire. "Une société a par ailleurs contacté la commune pour pouvoir recycler ces mégots pour que cela ne finisse pas à la poubelle, explique-t-on du côté du service environnement. Concrètement, ils recyclent le filtre du mégot, constitué d’une matière type plastique qui peut être nettoyé, fondu et mis en copeaux afin de réaliser du mobilier urbain comme des bancs, des chaises, des tables, etc. L’idée est de participer à ce processus pour valoriser le déchet."