La sixième chambre correctionnelle du tribunal du Hainaut, division de Tournai, a condamné jeudi G.D à une peine de six ans de prison ferme pour une tentative d'assassinat requalifiée en tentative de meurtre, car la préméditation n'a pas été retenue par le tribunal.

Le Mouscronnois contestait l'intention d'homicide et la circonstance aggravante de préméditation. Une peine de 14 ans de prison avait été requise par le ministère public. 

Le 15 juin 2021, G.D avait frappé son rival amoureux d'un seul coup de couteau, sur la terrasse d'un café à Mouscron. Les deux hommes buvaient un verre ensemble et G.D n'a pas accepté la manière avec laquelle son rival parlait de sa copine. En sortant des toilettes, il lui a porté un coup de couteau dans le cou. 

La défense avait plaidé une requalification des faits en coups et blessures, contestant la tentative d'homicide. Pour le tribunal, le prévenu ne pouvait pas ignorer le risque létal en frappant son rival au cou. Toutefois, aucun élément ne permet de dire qu'il a réfléchi à son projet criminel. L'homme était détenu préventivement depuis les faits.