Cet atelier se tiendra ce jeudi depuis La Casanou, maison du bien-être.

Pour sa 4e édition, l’atelier confection de seins en coton et du cœur contre la douleur se déroulera ce jeudi 12 décembre de 13h30 à 16h30, dans l’espace dédicacé à La Casanou, la maison bien-être qui ouvrira ses portes au printemps prochain.

La demande en sein en coton n’est pas fréquente, mais offre une telle satisfaction que ce projet a toute l’attention des membres de la Clinique du sein du Centre hospitalier de Mouscron. Cet atelier sera animé par Patricia et Carine, membres du Comité Octobre Rose Comines-Warneton avec la présence des coordinatrices de La Casanou, Hélène et France.

Ces seins en coton restent une solution intermédiaire pour les femmes qui ont subi une mammectomie et pour lesquelles une prothèse en mousse dans la phase de cicatrisation ne convient pas. Leur douceur et leur légèreté sont une réponse momentanée pour recouvrer à la féminité.

Soumis à approbation

Les tricoteuses de sein se rassemblent pour réaliser, dans la bonne humeur et l’envie de rendre service, des seins en coton d’une qualité bien spécifique. Tricotés ou crochetés, les seins sont réalisés selon des critères de confection et de qualité bien déterminés.

Les seins en coton sont soumis à une approbation qualité par une personne compétente en la matière avant qu’ils ne soient mis dans le circuit de la distribution et acheminés gratuitement vers la personne nécessiteuse.

Le projet de confection de seins en coton a également donné naissance à d’autres projets comme la création de cœur contre la douleur. Ces cœurs rencontrent un vif succès auprès des personnes en période postopératoire cancer du sein.

Ils apportent un réel soulagement aux douleurs ressenties après une mammectomie. Ils sont quant à eux plus largement utilisés et systématiquement proposés aux patientes. Cette création sera également proposée ce jeudi.

Une autre nouvelle réalisation consiste à fabriquer des lingettes démaquillantes en coton, toujours au profit des personnes atteintes d’un cancer. En effet, la qualité du coton utilisé est la même que pour la confection des seins en coton. Sa composition est parfaitement adaptée aux peaux fragilisées.