Le marché de Noël se tiendra au cœur d’un village de chalets, sur la place de Pecq.

Depuis de nombreuses années, le marché artisanal de Noël, dans l’entité de Pecq, a élu domicile à la salle Roger Lefebvre, à Hérinnes. C’était, pour ainsi dire, devenu une tradition.

À l’occasion du dernier conseil communal, par la voix du conseiller René Smette (Pecq autrement), le bourgmestre Aurélien Brabant (Community) avait été interrogé au sujet d’une rumeur.

"Nous avons entendu dire que le marché artisanal pourrait déménager et venir s’installer, dans des chalets de bois, sur la place de Pecq", avait lancé, sous forme de boutade, le conseiller de l’opposition.

Ce à quoi le mayeur avait répondu qu’il y avait en effet un projet en cours, mais que pour l’heure il était prématuré d’annoncer qu’un accord avait déjà été pris avec le Père Noël.

"C’est désormais chose faite. Et pas seulement avec le vieil homme à la barbe blanche qui accapare l’imaginaire collectif à l’époque des fêtes de fin d’année. Mais également avec la société événementielle qui va installer le village de Noël, sur la place de Pecq, du 13 au 15 décembre", répond dès à présent Aurélien Brabant.

Une première sur la place de Pecq

L’édition 2019 est une version revisitée qui cadre avec un décor inspiré de la tradition du pays du Père Noël.

"Douze chalets, déjà tous loués par des artisans et des producteurs locaux ou régionaux mais aussi par des associations de l’entité et des artistes de nos contrées, vont s’installer sur la place de Pecq, plus exactement sur l’aire de stationnement de l’administration communale", précise le bourgmestre, qui semble être de connivence avec le Père Noël.

"À 100 euros de loyer pour les trois jours, et avec la possibilité de partager à plusieurs un même chalet, toutes les locations ont trouvé acquéreur en très peu de temps. Et si ce nouveau marché de Noël rencontre le succès escompté, nous avons déjà demandé à notre hôte de l’organiser, tour à tour, dans chacun des villages de l’entité", conclut Aurélien Brabant.