Ils se connaissent depuis une quinzaine d’années. John Landsheere travaillait dans l’enseignement, Henry Opsomer dans un garage automobile, Maximilien Doutreligne dans une autre agence. Avec une idée imaginée pour la première fois au début du mois de mars, tous les trois se sont lancés ensemble dans leur nouveau projet : une agence immobilière novatrice, baptisée Brick. 

Son mot d’ordre est de casser les codes préétablis de l’immobilier. Installée dans les locaux de Skylab Factory, l’agence se développe depuis juin dernier. "Un lieu idéal pour ce qu’on voulait mettre en place", s’exclament-ils, en chœur. "On souhaitait créer ce projet à trois, sur le tas, de par mon expérience professionnelle et leur envie de reconversion. On se disait que ce serait bien de faire quelque chose de nouveau dans l’immobilier", explique Maximilien.

D’un commun accord, l’agence s’est rapidement décantée. L’activité a officiellement démarré le 28 octobre dernier. Brick est donc l’idée de trois amis, réunis autour d’une même vision, celle de moderniser l’immobilier. "Les outils dans les agences sont souvent les mêmes. Quand une maison est à vendre, l’agent prend les photos puis utilise des supports sur Internet. La différence qu’on propose se situe dans la notion artistique et graphique de l’image", continue Maximilien.



Le concept suit une ligne de conduite bien précise. Ainsi, ils donnent un nom à chaque maison, selon ses caractéristiques. "Par exemple, on a nommé l’une des maisons Auguste, par le simple fait que le propriétaire est un passionné d’impressionnisme. On a alors pris un peintre célèbre, à savoir Auguste Renoir." Avec l’aide d’un vidéaste de la région, ils réalisent ensuite une vidéo créative et personnalisée du bien mis en vente, adaptée en fonction des codes des réseaux sociaux. Un format court, accompagné de sous-titres. "C’est l’équivalent des photos pour les autres agences", conclut Henry. Une conception unique dans la région.

Les trois entrepreneurs ne perdent pas de vue leur ambition grandissante. "On ne peut plus revenir en arrière", confie Maximilien. À l’avenir, ils souhaitent s’ancrer durablement dans le local, afin de proposer des cadeaux issus d’initiatives de la région. "On sent qu’à Mouscron, il y a cette solidarité. C’est quelque chose qui nous est cher. Tous nos prestataires sont de la région, et on souhaite que cela continue. La volonté d’entreprendre, les gens adorent, surtout quand c’est axé autour de notre ville."

Plus d’infos sur https://brick.immo et sur leur page Facebook.