Être steward hospitalier n’est pas un métier routinier, la sécurité étant évidemment un sujet pris au sérieux dans les hôpitaux. Dès lors, pour assurer correctement la sécurité, cela demande d’être formé et d’être préparé à intervenir à n’importe quel moment pour différentes problématiques.

Cette profession de steward hospitalier, elle existe depuis environ 15 ans au Centre Hospitalier de Mouscron. "Depuis toutes ces années, les missions attribuées à cette équipe composée de huit personnes évoluent constamment, explique Laurence Deceuninck, responsable communication du CHM. Des formations régulières et professionnalisantes sont organisées pour répondre aux besoins ou effectuer une mise à niveau." Ces formations proposent des mises en situation les plus concrète possible, la plus proche de la réalité.

Ces derniers jours, les Équipiers de Première Intervention (EPI) ont par exemple reçu toutes les instructions utiles et nécessaires pour maitriser au mieux les techniques d’intervention pour gérer un début d’incendie. "Réagir le plus rapidement et le plus adéquatement lors d’un début d’incendie en limitant les risques pour soi et pour les autres : c’est l’objectif de la formation continue proposée aux stewards hospitaliers qui constituent EPI. Ils doivent être capables de sécuriser les lieux, de protéger les occupants et les biens par des actions bien coordonnées."

En outre, le Centre de Formations et de partage de compétences souhaite aller au-delà de la formation de son propre personnel en proposant davantage l’accès à la formation aux citoyens. Avec un programme de formation interne déjà accessible au professionnel de la santé de deuxième ligne, le CHM met à disposition d’une entreprise de gardiennage spécialisée dans la formation son infrastructure, rendant l’accès à une formation habituellement mise en place à l’autre bout du pays.

"Diversifier son offre de formation en lien avec l’activité hospitalière est une mission que s’est fixée le CHM : agir localement ! Une formation de gardiennage sera proposée en nos murs à partir d’octobre 2021 et délivrée par une entreprise spécialisée dans le domaine. Cette professionnalisation du métier, formation d’agent de gardiennage, est directement liée à la nouvelle loi (Loi Jambon NdlR) sur la sécurité privée et particulière adoptée à la Chambre le 8 juin 2017."