Ce vendredi, une importante vague de dépistage a été organisée au sein de la maison de repos l’Orée du bois, dans le quartier du Gheer à Comines. Plusieurs médecins de la région se sont attelés à la tâche pour évaluer la gravité de la situation. Au total, 301 tests ont été prévus à destination des 171 résidents et des 130 membres du personnel.

La semaine précédente, le Cercle de médecine générale de Comines-Warneton avait confirmé la présence d’un nouveau cluster. Une première vague de tests avait révélé que 23 résidents étaient positifs, au même titre que 6 membres du personnel.

Selon Jannes Verheyen, porte-parole du groupe Armenoa qui gère l’établissement, "ces personnes vont bien. À ce jour, je n’ai pas d’informations supplémentaires sur les personnes contaminées, ce qui veut dire qu’elles se portent bien. Elles ont été placées en isolement, par sécuri ."

Aucune hospitalisation n’a été nécessaire, comme le souligne le porte-parole. Avant d’ajouter que depuis le début de semaine, le Covid-19 a touché trois autres personnes parmi le personnel.

Les visites en suspens

Les visites pour les familles étant désormais ajournées, l’Orée du bois doit attendre les jours qui viennent pour connaître le résultat de cette vague de tests. Un retour des visites dans les prochains jours n’est donc pas à exclure. " On va agir sur base des résultats. On a une procédure à suivre si la situation se détériore, ou si elle s’améliore ."

Jannes Verheyen salue "le travail qui est fait entre les familles des résidents et la maison de repos. Ils ont beaucoup de possibilités pour dialoguer entre eux ".